Russula fragilis

Image : Jerzy Opioła / CC BY-SA (https://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0)

Catégorie :

Description

Le meilleur moyen de la reconnaître est d’approcher sa langue de sa chair dont le goût est très acre

Informations complémentaires

Diametre_minimum_du_chapeau

3

Diametre_maximum_du_chapeau

6

Couleur_du_chapeau

rose, violet

Forme_du_chapeau

coussin, globuleux, plan, pulvine

Surface_du_chapeau

brilante, gluante, glutineuse, visqueuse

Type_de_marge

cannelee, cotelee, crenelee, sillonnee

Dessous_du_chapeau

lamelles

Couleur_sous_chapeau

blanc

Oxydation_du_chapeau

absence d oxydation

Insertion_chapeau_pied

echancrees, emarginees

Espace_entre_lamelles

espacees

Type_de_lamelles

normal

Couleur_du_pied

blanc

Pied_creux_ou_plein

pied plein

Forme_du_pied

aminci a la base, aminci au sommet, attenue, base pointue, cylindrique, fuseau, fusiforme, renfle, tubulaire

Position_pied_chapeau

centrale

Presence_dun_anneau

non

Poussee_en_touffe

non

Couleur_de_la_chair

blanc

Oxydation_de_la_chair

non

Fermete_de_la_chair

molle

Odeur

fruitee

Latex

non

Mois_de_poussees

juillet, aout, septembre, octobre

Milieu

coniferes, feuillus

Pousse_sur_du_bois

non

Nom_vernaculaire

Russule fragile

Comestibilite

toxique

Commentaires

Le meilleur moyen de la reconnaître est d'approcher sa langue de sa chair dont le goût est tres acre

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Russula fragilis”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *